Le câblage des réseaux informatiques

Le câblage des réseaux informatiques

A une époque, on utilisait du câble coaxial appelée BNC mais ce système avait un très gros défaut : les ordinateurs formaient une chaîne, si un maillon de la chaîne lâchait le réseau tombait en panne. Aujourd’hui le câble le plus utilisée est le câble UTP avec des connecteurs RJ-45 (les alternatives sont rares et chères).
Il faut savoir que lorsqu’une entreprise fait son câblage elle le fait pour 10 à 15 ans donc le RJ-45 a encore de beaux jours devant lui.


1) Le câble

Il s’agit d’un câble cuivre (comme celui du téléphone) composé de 4 paires torsadées (afin de limiter les interférences).
Pour le protocole Ethernet, on a normalisé la longueur maximale du câble à 90 mètres.

2) Les différents câbles

On peut trouver couramment 3 types de câbles.

  • Le UTP : Utilisé dans 90 % du monde c’est le câble le moins cher, il est compatible avec les connecteurs RJ 45 standard.
  • Le FTP : Bien sûr en France (65 % du marché) on ne fait jamais rien comme tout le monde. Ce câble est similaire à l’UTP sauf qu’il est entouré d’un écran (ressemblant à de l’aluminium) afin de limiter les perturbations électromagnétiques (appareil électrique, néon, moteur). Cela pose un problème puisqu’il faut décharger le câble, c’est-à-dire le relier à la terre. Pour rester compatible avec les prises RJ-45 standard on a décidé de métalliser la rise. Ce câble est souvent appelé blindé à tort.L’expérience à prouvé que l’UTP marchait parfaitement et que le FTP avait peu d’interet.
  • Le S/STP : Vous avez peu de chances de croiser ce câble car il ne sert que dans les milieux avec de fortes perturbations. On a ajouté au câble FTP un écran sur chaque paire.

Certains câbles possèdent un croisillon, c’est une pièce en plastique qui permet de bien séparer les paires afin d’augmenter la fréquence du câble. On trouve aussi un fil à dégainer, c’est un petit fil de nylon sur lequel vous pouvez tirer afin de dénuder le câble.

3) Les catégories de câbles

Ces classes de câblages sont définis par l’ISO (International Standards Organization) :

En conclusion pour faire de l’ethernet 100 MBits, prenez du cable catégorie 5 voir 6 (la différence de prix est minime). Les connecteurs RJ 45 étant limités à 250 MHz, oubliez la classe F.

4) Réaliser son câble

Il est très intéressant d’un point de vue financier de faire son câble (enfin uniquement si vous devez en fairebeaucoup).

En fonctions de l’usage que l’on va avoir il y a deux manière d’organiser le câble :

  • Croisé : Ce câble est destiné à relier deux PC ensemble
  • Droit : Ce câble est destiné à relier des PC à travers un hub ou Switch.

5) Matériel nécessaire

Le câble(pour un réseau habituel 100 MHz => catégorie 5)
Les connecteurs RJ45 et les manchons de couleurs
La pince pour sertir les connecteurs RJ-45
Pince coupante

6) Etapes de la création d’un câble croisé ou droit

a. La longueur

Le câble réseau est très cher, veillez à choisir la bonne longueur pour avoir le moins de pertes possibles (environ 400 € pour une bobine de 500 mètres). Coupez-le soigneusement avec la pince coupante.

Pensez à mettre immédiatement les manchons en place

b. Le dénudage

La norme impose un dénudage maximum de 13 mm pour du câble de catégorie 5. Lors de la réalisation, vous pouvezdénuder le câble sur une plus grande partie (20-25 mm).

Vérifiez que l’isolant des brins ne soit pas coupé. Si c’est le cas, vous risquez d’augmenter les effets des perturbations électromagnétiques

c. Mise en ordre des conducteurs

Commencez par détorsader tous les brins afin que chacun puisse être libre.

L’ordre des conducteurs est très important dans la conception des câbles réseaux. Vous devrez les placer commeindiquez ci-dessous pour réaliser le câble souhaité :


d. Mise en place du connecteur

Une fois les brins mis dans l’ordre, tenez les bien dans l’ordre, et régularisez leur longueur en les coupant tous enmême temps à la longueur indiquée par la norme (13 mm)

Puis insérez les brins dans le connecteur comme ci-dessous :
Enfoncez les brins jusqu’au bout du connecteur, puis prenez la pince à sertir, et sertissez le connecteur.